LES FAISANS ET LES CAILLES

Les petits trucs


- Si les faisandeaux colchides se piquent dès les premières semaines,
soignez la plaie et badigeonner autour de la plaie avec de la moutarde fraiche.
Remettre le faisandeau parmi les autres qui vont s'empresser
de piquer cette tache claire. Vous verrez leur comportement et comprendrez vite pourquoi ils n'y reviendront pas.

- Pour récupérer d'une année sur l'autre les lunettes et refaire la barette qui traverse les narines du faisan, prenez des pics à apéritif qui, coupés à la bonne longueur, font l'affaire. Il suffit après avoir fixé les lunettes de faire fondre les extrémités avec un outil chaud (gros tournevis plat par exemple ) En plus avec les différentes couleurs, vous pouvez faire un certain repèrage.
- Une remarque : l'élevage tardif est plus facile et les jeunes rattrapent souvent les plus vieux. Je pense qu'ils souffrent moins du froid même s'il sont chauffés, il y a toujours quelques degrés de variation.
- Il suffit de 16 semaines pour obtenir des faisans adultes. S'ils n'ont pas leur plumage complet, il se peut qu'il leur manque quelques éléments nutritifs ou qu'ils continuent discrètement à se piquer et à se déplumer mutuellement.
- Il existe des granulés pour faisans reproducteurs afin de favoriser le début et la régularité des pontes. C'est efficace mais pas nécessaire vu mon avis sur l'attende des meilleurs jours pour l'élevage. Eventuellement, donner leur une poigné de chenevis. Ces graines sont existantes, mais ne les surchauffez pas (3% environ).

- Une maladie grave qui provoque la mort: la singamose (un ver qui se développe dans l'appareil digestif des volatils et surtout des faisans et des perdrix. Le symptôme : difficulté à respirer, amaigrissement, oiseau en boule qui dépérit de jour en jour. Un produit très efficace et pas coûteux (15 centimes d'euros par bête), une gellule de teniverm. En 24h c'est terminé, l'oiseau respire correctement de nouveau et est sauvé.

- Pour éviter le piquage, le meilleur moyen que j'ai trouvé est de donner au moins une salade pour dix faisans par jour entre la 8eme et 16eme semaine. Pour s'en procurer, voyez avec un maraîcher qui vous cèdera ses salade montées ou un commerçant primeur qui vous donnera sur les marchés les salades abîmées. Ceci est valable pour tous les volatils et le résultat est surprenant.

- Je viens de me lancer dans l'élevage des cailles. Cela est très bénéfique. Elles se reproduisent bien (environs 250 oeufs par an si elles ont une bonne température et un éclairage d'au moins 14 heures).
De plus, les petits sont adultes en 6 semaines et ne sont pas très fragiles. Par contre, la première fois, j'ai faillis les faire toutes mourrir en leur donnant une mauvaise alimentation. Donc, je vous conseille des miettes faisans fines ou éventuellement re-écrasées. Là, vous verrez la différence. Pour se rendre compte de leur santé, surveillez leur vitalité. Elles n'arrêtent pas de bouger et cela dès leur premier jour. Attention, c'est petit et ça passe partout et c'est très vif.
- Je viens de tester un antibiotique TERRAMYCINE. Il est excellent et m'a sauvé des faisans, poules et canards qui ne me paraissaient pas bien..... A avoir à portée de main.

- Si vous avez une vieille faisanne Dorée, ne soyez pas étonné de voir un jour sa mue se transformer dans la couleur de celles du mâle. Après plusieurs contacts avec des gens s'occupant ornithologie, ce cas est très rare mais existe. On pourrait penser que cela arriverait quand la femelle n'a plus de chapelet d'oeufs à pondre. Probablement une modification des hormones.


Retour au sommaire

Page précedente